Catégories Activités liées au nettoyage

Fonctionnement d’une entreprise de propreté


Entreprise de propreté

Une société de propreté, comment ça marche ?

Une société de nettoyage repose sur trois éléments : la qualité du recrutement, la méthode de nettoyage et le contrôle qualité.

La formation du personnel est en effet la chose la plus importante car elle détermine la qualité des prestations rendues. La  méthode recouvre tous les processus et règles à respecter dans la réalisation de la prestation de nettoyage. Enfin, le contrôle qualité permet de s’assurer que le client a bien reçu la prestation commandée, conformément au cahier des charges

Le personnel d’une société de nettoyage, clé de voûte du système

Comme nous vous l’indiquions sur cette page, les métiers de la propreté se sont grandement professionnalisés et diversifiés dans un secteur en plein développement. Les sociétés de société sont nombreuses et peinent à recruter du personnel qualifié.

Sur les 500 000 personnes employées dans le secteur de la propreté, la plupart disposent au moins d’un CAP Propreté et Hygiène mais il existe également beaucoup d’agents spécialisés tels que les machinistes, laveur de vitres ou agent d’entretien d’espaces verts.  

Les formations permettant d’accéder à ces postes sont très accessibles mais peu connus du grand public. Heureusement, la plupart des sociétés ont développé des techniques de recrutement très efficaces et font appel à des sociétés de recrutement spécialisées pour leur besoin en personnel.

En agence, il revient au directeur d’agence ou au directeur des ressources humaines de superviser le processus de recrutement. 

Une fois recruté, le personnel est de nouveau formé aux différentes techniques de nettoyage.

Les différentes méthodes de travail

Pour être réellement efficace, une entreprise doit choisir une méthodologie de travail et faire en sorte d’appliquer les normes relatives à l’hygiène.

La méthodologie permet notamment à l’agent d’entretien de maîtriser le matériel et les outils et donc de délivrer une prestation de qualité en toute sécurité. Mais elle permet également une meilleure compréhension par le client des différentes opérations mises en oeuvre pour préserver la propreté du site.

La mise en place d’une méthodologie permet enfin à la société de se concentrer davantage à son développement qu’à la résolution de problème d’organisation qui peuvent être considérablement réduits grâce à l’instauration d’une methode claire et efficace. 

Le contrôle qualité : nécessaire et obligatoire

C’est grâce au contrôle qualité que l’entreprise peut vérifier l’application de la méthode et le respect des normes de nettoyage industriel dans la mise en oeuvre des opérations de nettoyage, et donc avoir la certitude que le client sera satisfait du travail effectué.

Dans une société de propreté, le contrôle est effectué à quasi tous les niveaux, notamment par les chefs d’équipe, les chefs de site et les responsables de secteur.   

Le contrôle qualité est d’ailleurs l’un des prérequis à l’obtention de la certification Qualipropre, qui assure du sérieux de la société de propreté et témoigne de la qualité et de la constance de ses services. Quelle que soit leur taille, ces sociétés doivent respecter un certain nombre de règles qui les placent toutes sur un pied d’égalité.

C’est ainsi que les petites entreprises de nettoyage peuvent concurrencer, d’un point de vue qualitatif, les géants du secteur de la propreté.